La communication, la politique… Et Donald Trump

Donald Trump, homme politique américain, veut être élu au présidentiel. Les anglais font un buzz et utilisent la communication pour déjouer cette possibilité.

 

Politicien, discours, orateur, charismatique, supérieur, rang, pensé, philosophe, psychique, mot, vocation, croyance, principe, communication,…

Et si on vous disait que tout cela est lié ?

De grands mot, avec des définitions encore plus longue et complexes que celle du mot anticonstitutionnellement. Pourtant, il suffit d’un article pour vous expliquer. Lançons nous !

La politique débute en 6500 av. J.-C. On parle à l’époque de la « science du politique, envisageant l’homme sous la forme de l’homo politicus et recherchant les propriétés communes à toutes les organisations politiques reconnues dans leur diversité historique et géographique » , selon Georges Balandier.

Elle se développe avec le temps et le politique remportant les voix devient peu à peu celui qui manie la foule avec ses mots, son charisme et en se servant de ses performances d’orateur en envoutant ceux qui l’écoute.

Il faut allier bien des mots et des qualités pour réussir à remporter les votes et à manier les pouvoirs qui sont donnés dès lors. On peut accéder à ce statut de politicien grâce à un outil qui n’a aucun égal : la communication.

Quand on parle de naissance de la communication, on dit souvent qu’elle remonte à « la naissance de l’humanité ».

La communication a permis à l’homme de se développer. Il lui a permis de créer une société et de se comprendre les uns les autres pour être plus fort. La politique a permis de donner du sens à cette communauté. Aujourd’hui nous ne savons s’il s’agit de la politique ou de la communication qui a suscité la création de l’autre. Si les origines comme les destins de ces deux mots sont liés, il n’en est pas moins qu’on ne sait qui de l’oeuf ou la poule est sorti le premier !

On ne parle plus d’union entre la politique et la communication mais d’un monde à part.

Le monde a évolué. Un monde capitaliste qui engloberait des principes et des clichés qui feraient vivre notre société. Voilà la définition actuelle des mots comme politique et communication.

Cet univers est marqué lui-même d’un cliché : celui de personne sans coeur, amoureux de l’argent et ne pensant qu’à vendre. Des personnes répétant sans cesse que « si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit » comme il est dit dans le film 99 Francs.

– « On parle, on parle… Où sont les preuves ? »

Aujourd’hui ce sont les anglais qui nous montrent que la politique et la communication peuvent s’unir pour défendre autres choses que les cliché et le capitalisme.

Les Anglais discréditent les votants de Trump

Un collectif de militant pour l’abstention et la non-élection du candidat républicain Donald Trump créé une vidéo emplit d’humour qu’ils nomment « Save the Day : Idiots ».
Cette vidéo est la continuité d’une vidéo que Joss Whedon avait réalisé en collaboration avec des stars pour, telle que la nouvelle vidéo, incitée à voter (mais pas pour Donald Trump). Cette vidéo s’appelle « Save the day. Vote ».

« Save the Day : Idiots » est joué par un anglais qui énonce comment les anglais ont fini par perdre leur image classe et chic avec leur dernier changement. Il s’adresse directement à « l’Amérique » et évoque la beauté de l’Europe, ainsi le fait qu’avec le Brexit l’Angleterre se retrouve déconnecté de leurs alliés. Beaucoup parle du fait qu’ils ne sont pas allés voter et qu’ils n’étaient pas d’accord avec cette loi.
Ils annoncent comment cela a transformé leur image auprès des autres pays. Ils souhaitent redorer leur blason et ils soulignent que si Trump est élu, cela serait positif pour eux car du coup ils ne passeraient plus pour les américains soient « les plus crétins » et que « l’Amérique soit détesté ».
En résumé ils disent qu’en votant Trump ils attireront tous les regards sur cette action et leur permettront ainsi de retourner dans l’ombre suite au Brexit.

– « Mais c’est quoi le rapport entre la communication et la politique là-dedans ? »

La communication peut servir la politique, mais de toutes les manières qu’il soit. Il s’agit d’un outil puissant pouvant faire le bien ou le mal. La politique quant à elle nourrit la communication. Elle permet d’identifier des fonctionnements et de les tester sur des foules.

Il est donc possible (d’après notre blog, il s’agit là d’un avis) que la communication soit arrivée après la politique et inversement. En tous les cas ces deux sujets influent notre quotidien. Dans un sens comme dans l’autre nous écoutons les dires et nous réfléchissons en fonction de ces derniers.

 

Que ça soit par esprit de contradiction ou esprit « mouton de panurge », nous ne restons pas insensible à la pub et elle nous fait réfléchir au monde qui nous entoure et à nos actions.

 

 

Amy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *